Machine à fabriquer le papier qui part d’une pâte (de composition variable selon le type de papier) pour produire une bobine continue. Elle comprend une section humide (où est formé le papier) et une zone de séchage, où l’excès d’eau est éliminé et où le collage final a lieu. Certaines opérations de traitement, telles que le marquage (papier marqué feutre) et le traçage (papier vergé), sont réalisées à l’intérieur de la machine à papier elle-même.